Flash Infos
  • SOLIDARITE: Une délégation de la Grande Chancellerie, conduite par le Directeur de Cabinet, Jean Jacques KONADJE a été reçue en audience par la Ministre, Il était question au cours de cette rencontre, de présenter les nouvelles visions de cette institution. ce mercredi 30 novembre,
  • PROJET SWEDD: La campagne de communication communautaire "Stronger Together" lancé à Gagnoa, ce samedi 24 novembre par la Ministre Belmonde DOGO, par l'étape de Bondoukou et Korhogo.
  • FILETS SOCIAUX PRODUCTIFS: La Ministre Belmonde DOGO a reuni l'ensemble des acteurs impliqués dans la mise à échelle des Associations Villageoises d'Epargne et de Crédits (AVEC) en Côté d'Ivoire, ce mercredi 23 novembre, à son cabinet, pour une synergie d'action.
  • ACTION HUMANITAIRE: Lancement des travaux de l'élaboration du Plan National de Contingences en Côte d'Ivoire, ce lundi 21 novembre, par la Directrice de Cabinet, Paule Marlène DOGBO.
  • LUTTE CONTRE LA TRAITE DES PERSONNES: Une délégation du Projet de la Coopération Régionale des Politiques Migratoires (CRPM), mis en œuvre par Expertise France a été reçue par la Ministre Belmonde DOGO, à son cabinet, ce mercredi 16 novembre, pour parler de l'intégration du genre dans les suivis des politiques nationales, en matière de migration et de développement.
  • IMMIGRATION CLANDESTINE: Les deux sœurs Adjoua Ange et Ama Ruth, rentrées récemment du Koweït après y avoir vécues des moments difficiles, suite à une immigration clandestinement, ont été reçues par la Ministre Belmonde DOGO, à son cabinet, ce mercredi 16 novembre, pour évoquer leur réinsertion sociale.
Actualités

Lutte contre la Traite des Personnes : Le bilan révèle des avancées notables mais une synergie renforcée des pays membres est nécessaire

16 Novembre 2022
  

Les six pays du projet régional de lutte contre la traite des personnes dans le golf de Guinée sont réunis en atelier à Abidjan. Il s’agit du Benin, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Ghana, le Nigeria et le Togo. La ministre de la solidarité et de la lutte contre la pauvreté a procédé ce mercredi 16 novembre à l’ouverture de cet atelier du Comité de pilotage (COPIL) régional du Projet d'appui à la lutte contre la traite des personnes. Cette rencontre vise à faire le bilan des actions de la lutte dans les 6 pays du Golfe de Guinée.

 

Après trois ans de mise en œuvre, le projet d’appui à la lutte contre la traite des personnes, fait une évaluation à mi-parcours, afin d’élaborer un bilan des actions menées.  

« Il est nécessaire que le COPIL régional réunisse les acteurs locaux, les services centraux de l’UE et Expertise France afin de partager un bilan sur les résultats atteints et l’approche de mise en œuvre adoptée et de présenter les perspectives pour la période d’exécution restante » : a indiqué ambassadrice de l’Union Européen en Côte d’Ivoire, Francesca Di Mauro.

A Lire Aussi : Lutte contre la traite des personnes : L’Engagement de l’État ivoirien intensifié

Profitant de l’occasion elle a salué l’Etat ivoirien pour le travail accompli et inviter chacun à lutter contre le phénomène de la traite des personnes. « L’Union Européenne tout comme la Côte d’Ivoire est fortement attachée au respect et à la protection des droits humains… nous demandons à tous de nous engager chacun à notre niveau afin d’éviter que la traite ne fasse de nouvelles victimes » s’est-elle exprimé.

L’ambassadrice de l’Union Européenne a également félicité le COPIL pour le travail abattu qui a permis d’obtenir d’importants résultats.

Après 2 jours d’échanges cet atelier aura un prolongement avec une visite terrain des différents centres d’accueil des victimes.

Procédant à l’ouverture des travaux, la Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, Myss Belmonde DOGO, a d’abord salué les efforts de chacun, car : « toutes actions entreprises avec célérité et vigueur en vue combattre ce phénomène rencontre notre adhésion» : a-t-elle justifié.

A Lire Aussi : Inauguration du siège du Comité National de Lutte contre la Traite des Personnes en Côte d'Ivoire

Pour elle, ce bilan à mi parcourt permettra certainement d’évaluer les avancées de la lutte contre la traite des personnes dans les pays du Golfe de guinée, afin d’apporter les mesures correctives pour la maximisation des actions de lutte. 

La ministre a également invité les représentants des différents pays présents à relater avec précision toute les actions mises en œuvre pour réduire l’impact de la traite des personnes sur nos populations.

Belmonde DOGO a aussi saisi l’occasion pour plaider, au nom de tous les pays membre, la reconduction d’une seconde phase du projet d’appui à la traite des personnes, tout en remerciant Expertise France et l’Union Européen pour leur soutien aux actions mener pour la lutte contre la traite des personnes.

« Confiante que les résultats et les recommandations issues de ces travaux permettront une redynamisation générale des actions de lutte en synergie avec l’ensemble des acteurs et partenaires » : a insisté Belmonde DOGO.

Il faut noter que le projet d’appui à la lutte contre la traite des personnes a été reconduit pour une année supplémentaire portant la fin du projet à janvier 2024.

Depuis 2019 Expertise France a obtenu de l’Union Européen et de la France un financement pour la mise en œuvre du projet régional à la lutte contre la traite des personnes dans six pays du Golfe de Guinée pour une durée de 4 ans.


Inscription à la newsletter

Chaque mois, retrouvez toute l’actualité du Ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté.

Haut