Flash Infos
  • Solidarité: 167 ménages impactés par un incendie à Abobo Belle-ville reçoivent la compassion et une assistance (Vivres et non vivres) de la part du Gouvernement.
  • Action humanitaire: 3585 ménages issus de 10 régions du pays sinistrés par les inondations de 2022 assistés par la CEDEAO, le lancement du projet d'assistance s'est tenu le 17 mai à Kong.
  • Cohésion sociale: Le Ministère encourage toutes les formations politiques à faire preuve de retenue et à privilégier le dialogue constructif, dans le respect des principes démocratiques et des lois de la République. (Communiqué)
  • Cohésion sociale: La Ministre Belmonde DOGO a procédé ce vendredi 10 mai, à Gagnoa à la pose de la première pierre du Centre Multiethnique, de Médiation et d'Arbitrage " Maison des Chefs " en présence des fils et cadres de la région du Gôh.
  • Dimanche de la Solidarité à Agboville: 568 ménages vulnérables dont 08 visités à domicile ont reçu une assistance du Gouvernement selon leurs besoins.
  • Paix et cohésion sociale: Les leaders et acteurs sociaux de Bonoua renforcent leurs capacités du 25 au 26 avril 2024 sur les thématiques de cohésion nationale.
Actualités

Remise de documents de retrait des corps des victimes décédées de la crise postélectorale aux parents à Guiglo

05 Mai 2023
  

Les documents administratifs afférents au retrait des corps des victimes décédées de la crise postélectorale de 2010-2011 en Côte d’Ivoire des morgues d’IVOSEP, ont été remis aux parents de victimes, lors d’une cérémonie, mardi 02 mai 2023, à Guiglo. 

Ii s’agit du certificat de décès, du certificat de non contagion et d’un permis d’inhumation.

Le chef de cabinet du ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté (MSLP), Joël Yves Kouadio, chef de la délégation venue d’Abidjan, a indiqué qu’ils sont à Guiglo, dans le cadre de la restitution des corps des victimes de la crise postélectorale de 2010-2011, parce que depuis maintenant quelques semaines, la ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté, Myss Belmonde Dogo, en collaboration avec les ministères de la Justice, de la Réconciliation et de la Cohésion nationale, et de la ministre Anne Désirée Ouloto (Fonction publique), fille du Cavally, s’est rendue dans la région, pour traduire en acte la volonté du gouvernement de restituer les corps aux parents des victimes à la suite de l’enquête qui a été menée sur le même sujet.

Aujourd’hui, a épilogué M. Kouadio, les volontés des populations ont été prises en compte, les corps sont disponibles et sur instructions de la ministre Myss Belmonde, sa délégation et lui sont venus leur remettre les documents afférents de sorte que dans quelques jours les corps puissent être à leur disposition, notamment à partir de jeudi et vendredi, afin qu’une bonne fois pour toute, ils puissent faire le deuil de leurs parents décédés.

«Au niveau de Guiglo, six corps seront restitués, à Bloléquin, 12 corps, et à Toulépleu, 29 corps. Mais nous avons voulu que les propositions de date proviennent des parents, eux-mêmes, en accord avec les autorités préfectorales, ils ont donc établi un chronogramme validé, et par la suite l’exécution se fera de concert avec les services d’IVOSEP», a précisé le chef de cabinet. Avant de faire remarquer que le ministère de la Solidarité, au nom du gouvernement, a apporté un appui aux parents des victimes.

Cet appui devait servir à l’organisation des obsèques, mais comme les corps seront mis à leur disposition, maintenant, seulement, l’on présume que les fonds vont servir effectivement aux obsèques des parents décédés. Tout en partageant à toute fin utile qu’au-delà de cet appui financier, le gouvernement a déjà pris en charge tous les frais de conservation et les autres frais afférents, notamment le transfert des corps.

Joël Yves Kouadio a souligné que le gouvernement ivoirien est attaché à ce que la page de cette histoire sombre de la Côte d’Ivoire soit tournée, et que nous sommes arrivés à un tournant décisif de la mise en œuvre de cette volonté gouvernementale. Il demande aux parents des victimes décédées de sécher leurs larmes, de sorte qu’une nouvelle page de l’histoire de la Côte d’Ivoire puisse être ouverte, à travers des actes de cohésion sociale de réconciliation nationale et de paix.

Dans le cadre de l'opération de restitution des corps des victimes de la crise post-électorale, 2 inhumations ont eu lieu le jeudi à Guiglo. Ce vendredi 05 mai, 4 autres corps seront transférés dans leurs villages respectifs.

SOURCE : AIP


Inscription à la newsletter

Chaque mois, retrouvez toute l’actualité du Ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté.

Haut