Flash Infos
  • Accident de la circulation à Bingerville: La Ministre Belmonde Dogo a exprimé ce 25 janvier, la compassion et apporté le soutien du Gouvernement à la famille des enfants décédés
  • Accident de la circulation à Bingerville: Deux enfants âgés de 4 et 6 ans de la famille Yapi perdent la vie pendant qu’ils se rendaient à l’école
  • Action Humanitaire dans le Bounkani: Le Premier Ministre Patrick Achi procède ce samedi 22 janvier, à Tougbô (Téhini) au lancement de l’opération spéciale d’insertion des jeunes des zones frontalières du Nord
  • Situation humanitaire dans le nord-est: Le Gouvernement ivoirien soutient les populations de Tougbô à hauteur de plus de 50 millions de FCFA
  • SWEDD Côte d’Ivoire: Touré Lassina, Directeur de l'Evaluation et de la Cartographie de la Direction Générale de la Lutte contre la Pauvreté est le nouveau coordonnateur par intérim du Projet
  • Lutte contre la pauvreté: '' Les Filets Sociaux Productifs ne sont pas une charité, mais favorisent l’autonomisation des ménages les plus vulnérables'‘ (Koné Kipeya, Coordonnateur du projet)
Actualités

Projet SWEDD Côte d’Ivoire : Du matériel roulant de plus de 470 millions de FCFA mis à la disposition des structures d’encadrement des bénéficiaires

14 Décembre 2021
  

10 véhicules de type 4*4 et 140 motos ont été remis à 7 ONG œuvrant dans les domaines de la promotion du Genre, de la Santé, de l’éducation et à l’Association des Femmes Juristes de Côte d’Ivoire (AFJCI). Objectif : toucher les populations cibles les plus reculées afin de leur permettre de bénéficier des actions du Gouvernement en matière d’autonomisation des femmes et jeunes filles.  La Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté a procédé à la remise de ces équipements d’un montant de plus de 470 millions de FCFA, le mardi 14 décembre, à Abidjan-Cocody.

 

" Avec cette dotation en matériel roulant, Vous devez toujours veiller à atteindre les objectifs qui sont d’assurer le bien-être des femmes et des filles en réduisant les inégalités de genre, les violences faites aux femmes et autres mutilations génitales, les mariages d’enfants, le tout dans le but d’assurer une maîtrise de notre démographie, en vue d’accélérer la transition démographique. "  a lancé la Ministre Belmonde Dogo.

Cette action s’inscrit dans le cadre du démarrage des activités de la phase 2 du Projet SWEDD dont les cibles sont principalement des jeunes filles et femmes âgées de 8 à 24 ans.

Dans la mise en œuvre de la phase 2 du projet d’autonomisation des femmes pour le dividende démographique en Côte d’Ivoire, ces structures d’encadrement des bénéficiaires ont été sélectionnées à la suite d’un recrutement. Les ONG auront pour mission d’instruire les cibles du projet sur les questions de santé sexuelle et reproductive, de planning familial, de compétences de vie, des techniques d’auto emploi des jeunes filles scolarisées ou non scolarisées. Quant à l’Association des Femmes Juristes de Côte d’Ivoire (AFJCI), son rôle sera d’apporter l’assistance juridique et judiciaire aux populations cibles victimes de mariage précoce, de Mutilations Génitales Féminines et autres Violences Basées sur le Genre autour des Espaces Sûrs, Clubs de Maris/Clubs de Futurs Maris. Elle sera également chargée de renforcer les capacités des acteurs et bénéficiaires sur la législation applicable aux vulnérabilités adressées par le Projet SWEDD.

Lire Aussi : SWEDD Côte d’Ivoire : Les bénéficiaires de Bazré (Sinfra) évalués sur les acquis du projet

Et pour ce faire, la Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté souhaite une forte implication de tous les ministères concernés par les activités du projet SWEDD pour obtenir les résultats escomptés, vu que le Projet SWEDD, constitue une priorité du Gouvernement car faisant partie de son programme social.

Au nom des structures d’encadrement bénéficiaires du matériel roulant, Julien Yapi a affirmé l’engagement à soutenir les actions du Gouvernement en faveur de l’autonomisation des femmes et la capture du dividende démographique. " Ces équipements nous aideront à intensifier sur le terrain les activités de plaidoyer auprès des décideurs religieux, coutumiers et communautaires, le suivi de toutes les actions menées à l’endroit des populations cibles et la supervision des acteurs pour améliorer les performances du projet dans les différentes régions concernées " a-t-il rassuré avant de féliciter la Ministre Belmonde DOGO pour le travail abattu dans le cadre de la réduction de la pauvreté en Côte d’Ivoire et l’autonomisation socio-économique des femmes.

Les activités-terrain qui seront menées par ces ONGs et associations aux profits des bénéficiaires du projet vont s’étendre sur 20 régions de la Côte d’Ivoire.

Ce Projet Régional couvre neuf pays à savoir le Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad.

 


Galerie associée

Inscription à la newsletter

Chaque mois, retrouvez toute l’actualité du Ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté.

Haut