Flash Infos
  • DIMANCHE DE LA SOLIDARITÉ: A Yamoussoukro, 06 familles vulnérables bénéficient du soutien de l'Etat ivoirien à travers des dons en vivres, en non vivres et en numéraire.
  • Accident de Circulation: Aux côtés du Premier Ministre Patrick Achi, la Ministre Myss Belmonde DOGO et des membres du Gouvernement se sont rendus à Attiekoi pour présenter la compassion du Chef de l'Etat aux parents des victimes décédées dans l'accident survenu le 1er août sur la route d'Alépé.
  • Accident de Circulation: Face à ces drames, la Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté présente ses condoléances aux familles des personnes et souhaite un prompt rétablissement aux victimes blessées. (OSCS et GSPM)
  • Accident de Circulation: Deux accidents de circulation survenus ce lundi 1er août dans les sous-préfectures de Kononfla (Sinfra) et de Brofodoumé (Route d'Alépé), dont des cas graves évacués dans des centres hospitaliers.
  • Traite des personnes: La célébration officielle de la Journée Mondiale de la Lutte contre la Traite des Personnes se tiendra le samedi 30 juillet 2022 à Daloa.
  • LUTTE CONTRE LA PAUVRETE: Le Ministère a signé une convention de Partenariat avec l'ONG Care International, dans le cadre du renforcement du dispositif des Associations Villageoises d'Epargne et de Crédits (AVEC) , ce lundi 18 Juillet 2022.
Actualités

Lutte contre la Pauvreté : Le Comité de ciblage des bénéficiaires des Filets Sociaux installé dans le Bounkani.

24 Juin 2022
  

Sortir les localités de la zone frontalière nord de l’extrême pauvreté est l’ambition du Gouvernement. Afin donc de réduire les effets de la fragilité grandissante dans cette partie de la Côte d’Ivoire, un comité local de ciblage de nouveaux ménages bénéficiaires du programme des filets sociaux a été installé dans la Sous-Préfecture de Tougbô (Région du Bounkani). La présentation officielle des membres dudit comité s’est faite ce vendredi 24 juin 2022, en présence de la Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, Myss Belmonde DOGO et des élus et cadres de la région. 


Ce comité local composé de toutes les corporations de la sous-préfecture de Tougbô sera chargé de faire la présélection des ménages éligibles au programme des filets sociaux productifs avant l’administration d’une enquête sur leurs niveaux de vies suivi de la vérification par les services compétents. 


Après la présentation des membres de ce comité, la Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté a fait savoir que le choix de Tougbô n’est pas fortuit. En effet, cette sous-préfecture située dans la zone frontalière nord fait partie des localités qui enregistrent un taux élevé de couches vulnérables dans la région. Cette situation s’est amplifiée par le mouvement des réfugiés burkinabè dans la localité, fuyant les attaques terroristes dans le Burkina voisin. Pour Myss Belmonde DOGO, il est nécessaire d’identifier les ménages qui vivent dans l’extrême pauvreté afin qu’ils bénéficient du programme des filets sociaux en vue de les faire sortir de la précarité. « Tougbô est une localité de plus de 4000 âmes, et le Gouvernement à travers mon département ministériel voudrait lancer ce processus pour sélectionner les prochains bénéficiaires des Filets Sociaux en confiant le premier niveau de responsabilité aux autorités et acteurs communautaires qui connaissent les populations ». a-t-elle justifié. 


Soucieuse du bien-être des populations de la région du Bounkani et singulièrement de Tougbô, La Ministre de la Solidarité a demandé aux membres désignés au sein de ce comité de faire preuve de transparence dans le processus d’identification des bénéficiaires du programme. « Faisons-en sorte que ce soit les plus nécessiteux qui soient concernés. Aider ces ménages les plus vulnérables, ou rendus vulnérables notamment par le contexte actuel de mouvements de populations, tel doit être notre défi » a lancé Myss Belmonde DOGO tout en souhaitant que les travaux du comité de se fassent dans un esprit de convivialité, d’objectivité et de justice sociale au bénéfice de ces nouveaux bénéficiaires du programme. Répondant aux doléances des autorités régionales, elle a assuré par la suite que le nombre de bénéficiaires va s’étendre sur l’ensemble de la région en vue de relever le défi de la réduction de la pauvreté dans la zone.


Cette démarche a été saluée par les élus de la région du Bounkani, en l’occurrence le Président du Conseil Régional de Bounkani. Selon Hien Philippe, le Programme des filets sociaux et tous les projets structurants visant à lutter contre la pauvreté favoriseront la sortie de la région de l’extrême pauvreté. « C’est une initiative à saluer, car les filets sociaux qui ne sont pas un programme nouveau dans notre région va contribuer au bien-être des populations de Tougbô. Merci encore une fois au Gouvernement de faire bénéficier, nos populations de tous les programmes visant à sortir de la précarité et à restaurer leur dignité » s’est-il exprimé. 


Toujours dans le cadre de la lutte contre la fragilité dans la partie nord du pays, 21 jeunes de la Sous-préfecture de Tougbô ont reçu des mains de la Ministre Belmonde Dogo, représentant le Ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion Professionnelle et du Service Civique, un chèque de 250.000 FCFA chacun en vue de les aider à réaliser des Activités Génératrices de Revenu. Cette remise de chèques s’inscrit dans le cadre du Programme d’Appui à l’insertion des Jeunes de la zone frontalière nord lancé en janvier 2022. 


Haoua Ouattara fait partie des bénéficiaires. Avec ce chèque, elle compte non seulement reprendre son activité de vente de légumes, mieux augmenter ses marchandises par l’acquisition d’un magasin de stockage. « Ce montant me permettra de réorganiser mon commerce. Avec l’augmentation de mes bénéficies sur mes ventes, je pourrai mieux m’occuper de mes enfants » a-t-elle réagi après la réception de son chèque. 


La localité de Tougbô n’est pas un territoire étranger pour la Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté. En effet, c’est la 4e fois en l’espace d’un an qu’elle foule le sol de Tougbô avec des dons en vivres, non vivres et en numéraire. D’un montant de plus de 53 millions de FCFA, cette aide humanitaire vise à accentuer la résistance des populations face aux différents chocs. Myss Belmonde DOGO a au nom du Gouvernement, offert des sacs de riz, des cartons d’huiles, de pâtes alimentaires, des nattes à coucher, des tricycles, des broyeuses et des pulvérisateurs. 
 


Galerie associée

Inscription à la newsletter

Chaque mois, retrouvez toute l’actualité du Ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté.

Haut