Flash Infos
  • Présidence / Conseil National de Sécurité: Le Président de la République réaffirme sa compassion et son soutien aux victimes et annonce l'érection d'un mémorial. Un monument commémoratif qui servira de leitmotiv à chacun d'entre nous afin d'œuvrer pour la paix. (Communiqué).
  • Présidence / Conseil National de Sécurité: Le Chef de l'Etat exhorte chacune et chacun de ses compatriotes à persévérer et à renforcer cet esprit de cohésion manifestée à l'occasion de la CAN. (Communiqué)
  • Présidence / Conseil National de Sécurité: Le Président de la République Alassane Ouattara félicite l'esprit de fraternité, d'union et de cohésion dont le peuple ivoirien a fait preuve lors de la compétition et qui a grandement contribué à la victoire des Éléphants'. (Communiqué).
  • Présidence / Conseil National de Sécurité: Une réunion du Conseil National de Sécurité (CNS) consacrée à la situation sécuritaire générale du pays et au bilan de la sécurisation de la 34e édition de la CAN 2023 présidée par SEM Alassane Ouattara s’est tenue, jeudi 22 février 2024 à la Présidence.
  • Lutte contre la pauvreté / PRESACI: CARE international présente un nouveau projet et sollicite la collaboration du Ministère afin de contribuer au renforcement de la résilience et de la durabilité du système alimentaire en Côte d’Ivoire.
  • Solidarité: 53 familles sinistrées dans l'incendie à Abobo Belleville assistées le 19 février par le Gouvernement en vivres, non vivres et en numéraire.
Actualités

Les activités du Comité National de Lutte contre la Traite des Personnes (CNLTP) réalisées à 67% en 2023

06 Février 2024
  

Sur la base du plan d’actions opérationnel 2023 à travers les axes stratégiques de Lutte contre la Traite des Personnes et du Trafic Illicite des Migrants, le Comité National de Lutte contre la Traite des Personnes (CNLTP) réalise un taux d’exécution de ses activités de 67%. C’est ce qui ressort d’un atelier-bilan de mise en œuvre du plan d’actions 2023 et l’élaboration du Plan de Travail Annuel (PTA) conjoint 2024 tenu du 06 au 07 février 2024 à Grand-Bassam en présence de tous les acteurs du CNLTP.

L'installation de cinq Cellules Régionales de Lutte contre la Traite des Personnes (CRLTP) dans le Tonkpi, San Pedro, le Gbêkê, la Nawa et l'Indénié-Djuablin ; les sessions de renforcement de capacités de tous les acteurs clés intervenant dans la lutte notamment ceux de la chaîne pénale, (les travailleurs sociaux, les ONG et la société civile) ainsi que les campagnes de sensibilisation sur les deux phénomènes dans plusieurs régions du pays. Ce sont là les grandes actions menées au cours de l’année précédente par le CNLTP.

« C'est ici le lieu de remercier toutes les structures présentes qui sans relâche œuvrent pour le bien-être de de nos populations et qui permettent ainsi au CNLTP d'accomplir aisément sa mission de coordination des activités de lutte contre la Traite des Personnes et le Trafic Illicite de Migrants. » souligne Patricia DOHO, conseiller technique, représentant la Ministre de la Cohésion Nationale, de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté à cet atelier. En outre, elle fait un clin d’œil aux partenaires techniques et financiers qui rendent possible ces actions de lutte contre le phénomène de la lutte contre la traite des êtres humains et le trafic illicite de migrants.

Dans la foulée, Alessandro Rabbiosi, Directeur régional du projet d’Appui à la Lutte contre la Traite des Personnes (ALTP) dans les pays du Golfe de Guinée, mis en œuvre par Expertise France a annoncé la validation de la deuxième phase du Projet contre ce fléau. Il a par la suite salué les efforts d’Expertise France qui accompagne le CNLTP dans la mise en œuvre de ses activités.

En vue de mieux adresser la question de la lutte contre la traite des personnes et le trafic illicite de migrants et ainsi favoriser la mise en œuvre de la stratégie et du plan d’actions 2022-2025, les participants à cet atelier ont relevé les leçons apprises, les difficultés rencontrées, les défis ainsi que les recommandations portées à l’endroit du CNLTP. Les recommandations se situent entre autres au niveau de la bonne répartition des ressources humaines du CNLTP par rapport au volume des activités, l’implication la société civile pour renforcer le signalement des cas de traite et la dotation d’un budget de fonctionnement au CNLTP pour financer toutes les activités de lutte contre toutes les formes de traite. 

Le plan opérationnel de 2024 élaboré regroupe 48 actions réparties en 82 activités de lutte contre la traite des personnes à exécuter cette année.

 


Galerie associée

Inscription à la newsletter

Chaque mois, retrouvez toute l’actualité du Ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté.

Haut