Flash Infos
  • Dimanche de la Solidarité: La Ministre Belmonde Dogo en compagnie de son collègue Souleymane Diarrassouba a apporté l'assistance du Gouvernement à 6 familles vulnérables dans plusieurs quartiers de Yamoussoukro.
  • DIMANCHE DE LA SOLIDARITÉ: A Yamoussoukro, 06 familles vulnérables bénéficient du soutien de l'Etat ivoirien à travers des dons en vivres, en non vivres et en numéraire.
  • Accident de Circulation: Aux côtés du Premier Ministre Patrick Achi, la Ministre Myss Belmonde DOGO et des membres du Gouvernement se sont rendus à Attiekoi pour présenter la compassion du Chef de l'Etat aux parents des victimes décédées dans l'accident survenu le 1er août sur la route d'Alépé.
  • Accident de Circulation: Face à ces drames, la Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté présente ses condoléances aux familles des personnes et souhaite un prompt rétablissement aux victimes blessées. (OSCS et GSPM)
  • Accident de Circulation: Deux accidents de circulation survenus ce lundi 1er août dans les sous-préfectures de Kononfla (Sinfra) et de Brofodoumé (Route d'Alépé), dont des cas graves évacués dans des centres hospitaliers.
  • Traite des personnes: La célébration officielle de la Journée Mondiale de la Lutte contre la Traite des Personnes se tiendra le samedi 30 juillet 2022 à Daloa.
Actualités

Fonds Spécial de Solidarité COVID 19 : Les acteurs locaux appelés à accentuer la sensibilisation auprès des ménages vulnérables afin d’augmenter le nombre de bénéficiaires, de 6 régions.

22 Juin 2022
  

Dans le cadre de la mise en œuvre du Fonds de Soutien et de Solidarité (FSS-Covid-19), le Ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, assurant le Secrétariat exécutif a initié du 14 au 19 juin 2022, une tournée dans les régions du Gboklê, de San Pedro, de la Nawa, de Lôh-Djiboua, du Béré, et l’Agneby-Tiassa. L’objectif de cette mission était de sensibiliser et informer les populations et les acteurs locaux desdites régions tout en les invitant à s’inscrire en vue de relever le faible taux d’adhésion au fonds.

 

Le taux d’exécution du fonds spécial de solidarité Covid 19 estimé à environ 10?ns les régions du Gboklê, de San Pedro, de la Nawa, de Lôh-Djiboua, du Béré, et l’Agneby-Tiassa. Pour étendre donc cet appui financier du gouvernement à plus de bénéficiaires dans ces régions, notamment les ménages les plus vulnérables.

Le Ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté a initié des rencontres avec des acteurs clefs dans plusieurs régions. Et selon l’étude menée sur le profil d’extrême pauvreté, ces régions couvrent une grande partie des personnes vulnérables en Côte d’Ivoire.

C’est fort de ce constat, que la représentante du Secrétariat exécutif, Yapo Virginie, Cheffe de la délégation, a justifié sa présence dans la région de San Pedro. « Il s’agit pour nous de toucher les personnes ressources tels que les chefs de communautés, les chefs de villages, les responsables d’associations de femmes et de jeunesse, les Organisations de la Société Civile pour que ces personnes soient suffisamment renseignées sur les critères d’éligibilité et surtout les différents documents à fournir » a-t-elle indiqué.

Depuis sa mise en œuvre, le FSS COVID 19 a permis de soutenir plus 350 000 ménages vulnérables et plus de 20 000 travailleurs mis au chômage technique par les conséquences de la COVID 19.

Le Fonds Spécial de Solidarité intervient uniquement à travers les transferts monétaires en une seule fois pour les ménages vulnérables d’un dont montant de 75 000 fCFA et de 500 000 f CFA pour les familles indigentes endeuillées par la COVID 19, selon les précisions de Yapo Virginie.

Aussi la représentante du Ministère de la solidarité et de la lutte contre la pauvreté, a lancé un appel à l’endroite de potentiels bénéficiaires « il y a lieu de dire à la population de se rapprocher surtout des différentes directions régionales, des préfectures, des chefs de communautés, des personnes qui ont procédé à leur enrôlement pour avoir les informations nécessaires afin qu’il n’y est pas des différés et de rejets ». a-t-elle fait savoir.

Elle a également expliqué que les dossiers rejetés font suite aux cas de doublons constatés sur les listes, lors du traitement, Il concerne les personnes réinscrites sur des listes et qui ont déjà bénéficié d’un soutien financier dans un projet humanitaire de l’Etat.

Toujours concernant les rejets, Yapo Virginie a évoqué les identités de personnes non compatibles avec les informations fournies par des candidats.

En plus de ces cas qui retirent la personne de la liste des bénéficiaires, les différés, explique-t-elle, ne sont juste que des corrections à apporter sur les documents de la personne éligible. Ce sont entre autres, des erreurs sur l’identité, le contact téléphonique mal enregistré de la personne avant paiement.

Ces échanges avec les populations ont permis de lever certaines inquiétudes auxquelles, ces dernières font face, lors du processus d’enrôlement et surtout au paiement. Ce qui redonne de l’espoir aux populations, souligne, le Secrétaire Général 1 de Préfecture, Koffi Yao Kan Claude, représentant le préfet de région, « Cette mission est salutaire dans la mesure où des listes de San Pedro ont été payées, mais certaines listes sont encore en attente. C’est pourquoi votre visite nous rassure et surtout selon vos dires, San Pedro est à la traine et nous devons augmenter le nombre de bénéficiaires. » s’est-il réjouie.

« Nous sortons satisfaits de cette rencontre, les doutes que nous avions ont été levées » a renchérit Lago, journaliste et responsable communautaire, au terme des échanges.

Après San Pedro, Yapo Virginie et sa délégation ont encore réitéré le même message aux populations et aux acteurs locaux impliqués dans la chaîne du processus à Sassandra, et Soubré.

Dans la même dynamique, la tournée s’est également effectuée dans les villes de Mankono (région Béré), de Divo (région de Lôh-Djiboua) et d’Agboville (région de l’Agnéby-Tiassa).

Objectif, les amener à comprendre non seulement le processus mais aussi permettre aux populations cibles de bénéficier de l’appui humanitaire du Gouvernement à leurs endroits.


Galerie associée

Inscription à la newsletter

Chaque mois, retrouvez toute l’actualité du Ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté.

Haut