Flash Infos
  • Solidarité: 167 ménages impactés par un incendie à Abobo Belle-ville reçoivent la compassion et une assistance (Vivres et non vivres) de la part du Gouvernement.
  • Action humanitaire: 3585 ménages issus de 10 régions du pays sinistrés par les inondations de 2022 assistés par la CEDEAO, le lancement du projet d'assistance s'est tenu le 17 mai à Kong.
  • Cohésion sociale: Le Ministère encourage toutes les formations politiques à faire preuve de retenue et à privilégier le dialogue constructif, dans le respect des principes démocratiques et des lois de la République. (Communiqué)
  • Cohésion sociale: La Ministre Belmonde DOGO a procédé ce vendredi 10 mai, à Gagnoa à la pose de la première pierre du Centre Multiethnique, de Médiation et d'Arbitrage " Maison des Chefs " en présence des fils et cadres de la région du Gôh.
  • Dimanche de la Solidarité à Agboville: 568 ménages vulnérables dont 08 visités à domicile ont reçu une assistance du Gouvernement selon leurs besoins.
  • Paix et cohésion sociale: Les leaders et acteurs sociaux de Bonoua renforcent leurs capacités du 25 au 26 avril 2024 sur les thématiques de cohésion nationale.
Actualités

Dimanche de la Solidarité : La Ministre Belmonde DOGO partage des moments de joie avec 3 familles à Cocody et Marcory

07 Avril 2024
  

L’édition 2024 du Dimanche de la Solidarité débute ce 07 avril. Dans sa mission d’apporter la joie et le bonheur aux autres, la Ministre Belmonde DOGO a visité et passé des moments conviviaux avec deux enfants vivant avec un handicap. La dernière visite a consisté à apporter l’assistance du Gouvernement à une famille vivant dans la précarité en lui permettant de passer une agréable fête de Ramadan.

Koné Houd Cheick dit Loulou a 04 ans et demi. Il souffre d’une ostéogenèse imparfaite ou appelée maladie des os de verres. C’est une anomalie des os où le sujet subit des fractures dues au moindre effort. Loulou est constamment sous surveillance de ses parents, tous ses gestes peuvent lui coûter de graves fractures, ce qui empêche sa maman de travailler. Il fait la grande section à la maternelle, mais il ne peut être régulier à l’école vu son état de santé. Par contre, c’est un enfant éveillé, plein de vie et insouciant de son handicap que la Ministre a rencontré ce jour. Elle est allée constater de visu son état et s’imprégner de son quotidien. Pour Koné Mariam, sa mère, c’est un enfant fragile à suivre de très près, c’est pourquoi elle sollicite auprès du Gouvernement une prise en charge médicale et scolaire. Une doléance que la Ministre n’a pas hésité à prendre à bras le corps. « Loulou est un enfant très éveillé et intelligent. Nous avons rassuré ses parents qu’il bénéficiera d’une prise en charge médicale. Notre prière, c’est de voir Loulou grandir convenablement, jouer et se mouvoir comme les autres enfants. » rassure-t-elle.

Avant de passer de bons moments avec Loulou, la Ministre s’est rendue chez Jean Camille. Il a 13 ans et est porteur d’une anomalie génétique du chromosome 21 qui se traduit par une déficience intellectuelle et un retard dans le développement. Sa mère met tout en œuvre pour que Jean-Camille soit un garçon épanoui et autonome. Avec Jean Camille, c’était plutôt des retrouvailles, la Ministre Belmonde DOGO était heureuse de rencontrer à nouveau son « ami ». Un enfant qu’elle affectionne dit-elle en raison de sa fougue et sa vivacité en dépit de son handicap.

Voir son enfant diffèrent des autres n’est pas chose aisée et cela nécessite beaucoup d’investissement de la part des parents. Sur ce point, la Ministre tient à féliciter les mères des deux enfants visités qui ne ménagent aucun effort pour leur épanouissement. « Ce que nous retiendrons des visites de ces deux enfants, c’est que les mères aiment leurs enfants malgré leur particularité, pourtant elles auraient pu faire autrement. Et c’est le message que nous voulons passer à toutes les mères. Peu importe ce dont souffre l’enfant, nous nous devons de leur apporter l’amour et l’assistance dont ils ont besoin. ».

La dernière visite de la journée a consisté à soutenir la famille Ballo, une famille vivant dans la précarité à Marcory. Il s’agit des frères Ballo, des jumeaux ayant hérité de la cour de leur défunt père. Ils y vivent avec leurs familles depuis plus de trente ans. Les frères jumeaux Ballo ont 19 enfants, l’un polygame avec 2 épouses, en a 11 et le second, a une épouse et 8 enfants. N’ayant plus d’activités génératrices de revenus du fait de leur âge avancé, ce sont les enfants qui soutiennent la grande famille à travers des petits métiers.

Le ménage a tout d’abord reçu au nom du Gouvernement des vivres et du numéraire pour permettre à la cinquantaine de personnes qui le composent de passer une agréable fête de Ramadan.

« Le mois de Ramadan tire à sa fin et nous ne savions pas comment faire pour avoir de quoi manger. Dieu merci, le Gouvernement a porté le regard sur nous et a répondu à notre préoccupation. A travers votre geste, vous plongez toute une famille dans le bonheur. Je ne peux que vous bénir pour avoir posé un tel acte » confie Lassina Ballo, l’un des frères jumeaux.

En plus de cette assistance, Belmonde DOGO annonce que le Ministère fera l’effort d’accompagner un membre de la famille afin que ce dernier arrive à subvenir à leurs besoins.

Lire Aussi : Dimanche de la Solidarité à Cocody et Marcory : La Ministre fait le point des 3 familles visitées (Vidéo)

Le prochain dimanche de la Solidarité, notons-le, déposera ses valises à Agboville et à Arrah à en croire la Ministre de la Cohésion Nationale, de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté.


Galerie associée

Inscription à la newsletter

Chaque mois, retrouvez toute l’actualité du Ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté.

Haut