Flash Infos
  • Présidence / Conseil National de Sécurité: Le Président de la République réaffirme sa compassion et son soutien aux victimes et annonce l'érection d'un mémorial. Un monument commémoratif qui servira de leitmotiv à chacun d'entre nous afin d'œuvrer pour la paix. (Communiqué).
  • Présidence / Conseil National de Sécurité: Le Chef de l'Etat exhorte chacune et chacun de ses compatriotes à persévérer et à renforcer cet esprit de cohésion manifestée à l'occasion de la CAN. (Communiqué)
  • Présidence / Conseil National de Sécurité: Le Président de la République Alassane Ouattara félicite l'esprit de fraternité, d'union et de cohésion dont le peuple ivoirien a fait preuve lors de la compétition et qui a grandement contribué à la victoire des Éléphants'. (Communiqué).
  • Présidence / Conseil National de Sécurité: Une réunion du Conseil National de Sécurité (CNS) consacrée à la situation sécuritaire générale du pays et au bilan de la sécurisation de la 34e édition de la CAN 2023 présidée par SEM Alassane Ouattara s’est tenue, jeudi 22 février 2024 à la Présidence.
  • Lutte contre la pauvreté / PRESACI: CARE international présente un nouveau projet et sollicite la collaboration du Ministère afin de contribuer au renforcement de la résilience et de la durabilité du système alimentaire en Côte d’Ivoire.
  • Solidarité: 53 familles sinistrées dans l'incendie à Abobo Belleville assistées le 19 février par le Gouvernement en vivres, non vivres et en numéraire.
Actualités

Dimanche de la Solidarité dans le Gôh : Le Gouvernement réduit les souffrances de ménages vivant dans l’extrême pauvreté

18 Décembre 2023
  

8 ménages vivant dans l’extrême pauvreté ont obtenu des réponses favorables face aux difficultés qu’ils traversent depuis plusieurs années. A la faveur du dernier Dimanche de la Solidarité de l’année 2023 à Gagnoa, la Ministre de la Cohésion Nationale, de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté Myss Belmonde DOGO a rendu une visite surprise à 5 d’entre eux dans le but de leur apporter le soutien approprié à leurs besoins.

« Après 13 ans de souffrances, Je ne pensais pas qu’elles prendraient fin un jour grâce à cette visite. Après le décès de mon mari, toute notre vie a basculé. Ma famille m’a même tourné le dos (…) Je vous en remercie. » Ce sont les mots de Lero Clarisse en pleurs, elle qui avait perdu tout espoir, en raison des difficultés qui pesaient sur ses épaules. Cette veuve se retrouve seule avec 3 enfants à charge et vit de la générosité du voisinage, de sa paroisse et de personnes de bonne volonté depuis que son mari est décédé. Faute de moyens financiers, elle peine à faire face au règlement du loyer et les enfants ont dû interrompre leur cursus scolaire. Mais la visite de la Ministre Belmonde DOGO au quartier Garahio la décharge de ce lourd fardeau. Pour l’aider à sortir de ces conditions difficiles, elle reçoit des vivres et non vivres ainsi que du numéraire qui servira à régler ses arriérés et même de payer à l'avance des mois de loyer. Elle pourra aussi reprendre ses activités génératrices de revenus et scolariser ses enfants.

Dans le même quartier, la Ministre est allée toucher du doigt les réalités de Dakohio Elisabeth. Agée de 65 ans, veuve et grande mère de 07 petits enfants, tous scolarisés. Elle vit avec ses petits-enfants dans une maison de deux pièces. Dame Dakohio faisait son commerce de vente d’attiéké-poisson devant sa cour, ce qui lui permet d’assurer son quotidien, celui de ses petits-enfants et leur scolarité. Mais en 2016, un événement bouleverse sa vie, elle reçoit une balle au bras gauche lors d’une opération de démantèlement qui la plonge dans un état de vulnérabilité. Son cri de cœur est parvenu aux oreilles de la Ministre Belmonde DOGO. Dans le cadre du Dimanche de la Solidarité, Dame Dakohio bénéficie au nom du Président de la République, des vivres et non vivres et du numéraire pour renforcer son activité commerciale. « Votre présence me réconforte et vient essuyer toute la souffrance que j’ai enduré. Merci à toute la délégation pour votre soutien » a réagi Dakohio Elisabeth étreinte par l’émotion.

Bien avant de se rendre à Garahio, la Ministre Belmonde DOGO a débuté sa tournée au quartier Dioulabougou. Là-bas, elle est allée surprendre la famille Doumbia. Le père de famille, Doumbia Ousmane, électricien en bâtiment, victime d’un AVC depuis 02 ans est invalide. Occupée à prendre soin de son époux, Cissé Kadidjatou a cessé toute activité lucrative et ne vit que de l’assistance des personnes de bonne volonté. Doumbia Ousmane n’a plus bénéficié de soins depuis une année pour faute de moyens financiers. C’est une situation qui mérite une attention particulière. Pour atténuer cette souffrance endurée par la famille, du numéraire est remis à l’épouse pour subvenir aux besoins primaires en plus des vivres et non vivres. Ce n’est pas tout, un fauteuil roulant est mis à la disposition de Doumbia pour faciliter ses déplacements en attendant qu’il reprenne ses consultations médicales. Cissé Kadidjatou, n’en revient pas de cette visite inespérée. Pleurs de joie, bénédictions et remerciements au Gouvernement étaient au rendez-vous.

A quelques pas de la famille Doumbia, Diabaté Fanta ne s’attendait pas à une visite de la Ministre dans le cadre du dimanche de la solidarité. Toutes les charges incombent à Fanta qui parcourt les villages environnants pour vendre des pagnes et prendre du vivrier pour venir revendre en ville à cause de son époux sourd-muet qui éprouve des difficultés à trouver du travail, après que son atelier de couture soit parti en fumée il y a quelques années. Cependant les revenus de cette activité peinent à couvrir les dépenses de la famille. Loin de se laisser abattre par cette situation, elle balaie quotidiennement les rues du quartier sans rien attendre en retour.  Ce qui a suscité cette visite est le courage et la détermination de Fanta en dépit de ses conditions de vie difficiles.  Pour s’occuper convenablement de sa famille, une enveloppe lui a été remise pour réaliser en bonne et due forme une activité génératrice de revenus comme elle a longtemps souhaité. A cela s’ajoute, des vivres et non vivres pour faire face aux besoins de première nécessité. Des dons offerts à Fanta à la grande satisfaction du voisinage. Coulibaly Ousmane, l’une des bonnes volontés qui apportait de l’aide à Diabaté Fanta a traduit sa reconnaissance au Gouvernement et à la Ministre pour avoir effectué le déplacement dans le but de réduire ses souffrances. Surprise par tous ces dons, Fanta, en sanglots n’avait que le mot merci à la bouche.

La tournée du Dimanche de la Solidarité à Gagnoa s’est achevée au quartier soleil où la Ministre Belmonde DOGO est allée apporter de la joie dans le cœur de la famille de Dogba Louise. C’est une veuve octogénaire et malade d’une plaie ulcéreuse depuis 22 ans. Dans le passé elle faisait la restauration, ce qui lui a permis de construire sa petite maison dans laquelle elle vit présentement. Cependant, avec l’âge avancé et le mal qu’elle traine au pied, il est difficile pour elle de se déplacer. Pour faciliter sa mobilité, un fauteuil roulant est mis à sa disposition. Des vivres, non vivres et du numéraire sont remis pour faire face aux difficultés quotidiennes que vit la vieille Dogba. Des dons qui ont mis les membres de la famille dans une joie débordante. « Nous sommes heureux de cette visite. Le moment tant attendu est arrivé. Nous saluons l’acte du Gouvernement. Vous connaissez nos souffrances et nous vous remercions abondamment d’avoir pensé à la vieille. C’est ce que nous voulons, venir en aide à ceux qui n’ont rien. Depuis longtemps, c’était difficile, mais avec tous ces dons, notre maman s’en sortira » traduit Ibado Marie-Louise, la nièce de la vieille Dogba.

Après avoir fait le tour des ménages vulnérables à domicile la Ministre de la Cohésion Nationale, de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté se réjoui de la particularité de ces visites. « Nous avons visité des ménages qui malgré les difficultés qu’ils traversent sont déterminés à sortir de la pauvreté. Notre souhait le plus grand est qu’en 2024, nous assistions plus de ménages vulnérables pour favoriser leur bien-être ».

On note que cette caravane du dimanche de la solidarité dans la région du Gôh a concerné au total 1050 ménages en plus des 8 visités à domicile à Gagnoa. La valeur de tous les dons faits aux familles cibles s’évalue à une soixantaine de millions de FCFA.


Galerie associée

Inscription à la newsletter

Chaque mois, retrouvez toute l’actualité du Ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté.

Haut