Flash Infos
  • Saison des pluies: Après tout sinistre majeur lié aux pluies, les populations sont priées de nous contacter aux numéros suivants : 05 64 25 73 85 - 05 76 90 87 13 - 07 88 47 46 03 - 07 48 12 74 27 (OSCS)
  • Saison des pluies: La Ministre Belmonde DOGO a visité les familles des 04 victtimes décédées à Bingerville suite aux fortes pluies des 13 et 14 juin pour apporter le réconfort et le solidarité de l'Etat.
  • Action Humanitaire / Gestion des catastrophes: Le plan de contingences humanitaires multirisques présenté au corps préfectoral ce jeudi 20 juin 2024 à Yamoussoukro
  • Saison des pluies: Suite aux récentes pluies qui se sont abattues jeudi et vendredi derniers dans le district d'Abidjan, 06 corps non identifiés sont à la morgue SIPOFU de Yopougon. Il est demandé aux parents qui sont à la recherche d'un des leurs de s'y rendre pour vérification.
  • Saison des pluies: Face à cette situation dramatique, la Ministre de la Cohésion Nationale, de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté présente ses condoléances aux familles des personnes endeuillées et un prompt rétablissement aux blessés
  • Saison des pluies: Suite aux récentes pluies qui se sont abattues les jeudi et vendredi derniers sur le sud du pays, le District d'Abidjan dénombre 39 victimes, dont 21 personnes décédées identifiées, 06 décédées non identifiées et 07 blessés (Bilan provisoire au soir du mardi 18 juin 2024)
Actualités

Des agents du Ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté instruits sur les obligations du fonctionnaire et les procédures disciplinaires

29 Avril 2023
  

Pour une administration publique efficace et efficiente, il faudrait que les fonctionnaires s’imprègnent de leurs obligations et approfondissent leurs connaissances en termes de procédures disciplinaires selon la Direction des Ressources Humaines du Ministère. C’est dans cette optique qu’elle a organisé un atelier de formation au profit des agents du Ministère ce 27 avril 2023, au Cabinet.

« Nos agents de service public doivent adopter un type de comportement vis-à-vis de l’Etat, surtout la discipline (…) l’administration a édicté des règles et tout fonctionnaire a pour obligation de les observer » indique Houssou Konan François, Directeur des Ressources Humaines du Ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté aux auditeurs à l’ouverture de l’atelier de formation.

L’obligation d’un fonctionnaire se définit comme étant la part de responsabilité qu’il a vis-à-vis de l’administration publique.

Selon le formateur Takouo Sylvain, conformément au Statut Général de la Fonction Publique, les obligations du fonctionnaire se situent au sein du service et en dehors du service. « Le fonctionnaire est tenu d’exécuter toutes les tâches assignées à son poste » insiste l’orateur de cet atelier de formation en justifiant qu’il est fondamental parmi les devoirs auxquels le fonctionnaire est assujetti. L’obligation d’obéissance hiérarchique, l’obligation de discrétion, l’obligation de désintéressement, l’obligation d’intégrité et de probité, et l’obligation de neutralité sont notamment les notions passées au peigne fin par Takouo Sylvain.

Lire Aussi : Vidéo / Des agents du Ministère de la solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté instruits sur les obligations du fonctionnaire et des procédures disciplinaires.

« L’administration publique enregistre plusieurs manquements par les fonctionnaires, il est donc important de faire rappeler vos obligations pour un service public de qualité » fait-il remarquer.

Takouo Sylvain tient à rappeler aux participants de cet atelier que le non-respect de ces obligations conduisent à des procédures disciplinaires. Des procédures qui se rapportent aux fautes professionnelles à savoir l’insubordination, la violation du secret professionnel, les absences irrégulières, le détournement de deniers publics ou tout autre faute visant à mettre à mal l’honorabilité de l’administration publique. « Pour éviter de se trouver dans les mailles du filet des sanctions, nous vous engageons à beaucoup plus de discipline » conclut le formateur.

Les échanges entre les participants de la formation les ont permis de mieux cerner le bien-fondé de cette thématique. Parmi eux, Diakouré Don Alain de la Concorde, Sous-Directeur chargé de la mobilisation sociale à la Direction générale de la Lutte contre la Pauvreté en sort satisfait. « Un fonctionnaire qui n’a aucune notion de ses droits et devoirs ne peut qu’être qu’un mauvais agent (…) Cette formation est vraiment opportune pour nous. Nous félicitons le formateur qui a répondu de manière pertinente et avec beaucoup de clarté à nos différentes préoccupations » dit-il.

Au sortir de cet atelier de formation, les participants souhaitent renforcer davantage leurs capacités sur d’autres thématiques liées au fonctionnaire.


Galerie associée

Inscription à la newsletter

Chaque mois, retrouvez toute l’actualité du Ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté.

Haut