Flash Infos
  • Cohésion Nationale: Les populations de Séguélon exhortées à prioriser leurs valeurs traditionnelles dans la résolution pacifique des conflits
  • Cohésion Nationale: Les acteurs et leaders sociaux de Seguelon renforcent leurs capacités sur les méthodes de prévention et de gestion pacifique de conflits du 16 au 18 juillet 2024
  • Solidarité / Intempéries dans le nord: Plus de 1300 ménages sinistrés reçoivent l'appui du Gouvernement
  • Conflit intercommunautaire à Doké (Bloléquin): Les populations participent à un dialogue intercommunautaire du 08 au 09 juillet pour le retour du vivre ensemble
  • Intempéries dans la région de l'Iffou: 202 ménages sinistrés heureux du geste du Gouvernement
  • Solidarité: La Ministre Belmonde DOGO vole au secours des 133 familles sinistrées par des Inondations à San Pedro
Actualités

Cohésion Sociale : Les acteurs sociaux de Dabou formés sur la prévention des conflits communautaires

24 Juin 2024
  

Plus d’une cinquantaine d’acteurs sociaux de la région des Grands-ponts composés de représentants de la société civile, d’autorités locales et leaders religieux ont vu leurs capacités renforcées sur la prévention et le règlement des conflits communautaires le 20 juin 2024 à Dabou. Cet atelier de formation s’inscrit dans le cadre du Projet d’Appui au Renforcement de la Cohésion Nationale et de la Réconciliation (PARCNR).

Il s’agissait pour les acteurs sociaux de Dabou d’avoir des rudiments nécessaires sur la prévention et le règlement des conflits en intégrant les thématiques de droits humains et du genre.

A cette occasion, Akré Annick, Conseillère municipale, représentant le Premier Magistrat de Dabou évoque l’intérêt de cette formation pour le renforcement de la cohésion sociale au sein des populations des Grands-Ponts. « La prévention et le règlement des conflits communautaires impliquent une approche globale et inclusive. Il est donc important de comprendre les facteurs déclencheurs des conflits, de pouvoir les identifier et chercher des voies de recours. Il faut donc établir des canaux de communication entre les populations et définir des stratégies pour résoudre les conflits avant qu’ils ne deviennent violents ».

Lire Aussi : Cohésion nationale : Un guide de prévention des conflits en cours d’élaboration

Les élections présidentielles de 2025 restent le principal enjeu de la prévention et de la gestion des conflits au sein des communautés. A la veille des échéances électorales, les acteurs sociaux de Dabou, au sortir de cette formation entendent renforcer les campagnes de sensibilisation auprès de la jeunesse considérée comme les bras séculiers des politiques en cette période. « A la veille des élections de 2025, il est important pour nous leaders d’opinion de jeunesse de prendre une part active pour sensibiliser les populations et prévenir les conflits. Parce que, généralement les populations se laissent manipuler par les politiciens, et donc nous membres de la société civile, nous devons faire barrage en disant Non à la violence » indique Essey, Président de la Jeunesse du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) à Dabou saluant ainsi le Projet d’Appui au Renforcement de la Cohésion Nationale et de la Réconciliation. Lequel projet qui selon le coordonnateur Joël Yves Kouadio, est fondé sur les activités de sensibilisation et de renforcement de capacités sur les thématiques de cohésion sociale

Notons que ce programme s’étend sur tout le long du mois de juin dans les régions du Gôh, du Cavally, de Gbêkê et du Bounkani.

 


Inscription à la newsletter

Chaque mois, retrouvez toute l’actualité du Ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté.

Haut