Flash Infos
  • Présidence / Conseil National de Sécurité: Le Président de la République réaffirme sa compassion et son soutien aux victimes et annonce l'érection d'un mémorial. Un monument commémoratif qui servira de leitmotiv à chacun d'entre nous afin d'œuvrer pour la paix. (Communiqué).
  • Présidence / Conseil National de Sécurité: Le Chef de l'Etat exhorte chacune et chacun de ses compatriotes à persévérer et à renforcer cet esprit de cohésion manifestée à l'occasion de la CAN. (Communiqué)
  • Présidence / Conseil National de Sécurité: Le Président de la République Alassane Ouattara félicite l'esprit de fraternité, d'union et de cohésion dont le peuple ivoirien a fait preuve lors de la compétition et qui a grandement contribué à la victoire des Éléphants'. (Communiqué).
  • Présidence / Conseil National de Sécurité: Une réunion du Conseil National de Sécurité (CNS) consacrée à la situation sécuritaire générale du pays et au bilan de la sécurisation de la 34e édition de la CAN 2023 présidée par SEM Alassane Ouattara s’est tenue, jeudi 22 février 2024 à la Présidence.
  • Lutte contre la pauvreté / PRESACI: CARE international présente un nouveau projet et sollicite la collaboration du Ministère afin de contribuer au renforcement de la résilience et de la durabilité du système alimentaire en Côte d’Ivoire.
  • Solidarité: 53 familles sinistrées dans l'incendie à Abobo Belleville assistées le 19 février par le Gouvernement en vivres, non vivres et en numéraire.
Actualités

Cohésion Nationale/ programme transition et inclusion politique (PTI) : présentation des acquis et de l’impact du PTI et partage d’expériences

15 Janvier 2024
  

Afin de restaurer la confiance des citoyens dans les institutions publiques et reconstruire le tissu social effrité après la décennie de crises 2000-2011, le gouvernement ivoirien a déployé un ensemble d’institutions de transition mais aussi de réformes politiques. Ainsi pour soutenir ces efforts  le National Democratic Institute (NDI) a procédé  depuis 2018 à la mise en œuvre d’un programme quadriennal dénommé Programme Transition et Inclusion politiques (PTI). A cet effet, la ministre de la  Cohésion Nationale de la Solidarité  et de la Lutte contre la Pauvreté , Myss Belmonde Dogo , a pris part  ce vendredi 12 janvier 2024, à la  foire de la gouvernance inclusive organisée par NDI à Abidjan. L’objectif de cette foire est de mettre en relief les acquis et l’impact des activités du PTI sur la vie des communautés, des jeunes, des femmes et des différentes parties prenantes.

 

A l’entame de la cérémonie François Traoré,  directeur pays NDI, déclare que cette  cérémonie marque la clôture du programme transition et inclusion  politique ( PTI), financé par l'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) en Côte d'Ivoire et déployé sur une période initialement de 4 ans (2018-2022 ) avant de bénéficier d’une extension supplémentaire jusqu’à 2024 . Il révèle que le NDI et les consortiums d’organisations ont appuyés l’État de Côte d’Ivoire dans la mise en œuvre des processus électoraux apaisés. « Dans le cadre du renforcement de la stabilisation et de la réintégration communautaire, le PTI, a permis de développer des approches innovantes et efficientes en réponse à la menace de l’extrême violence et à l’amélioration de la sécurité aux frontières nord de la Côte d’Ivoire ».

Pour Yves koré, directeur pays de l'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) en Côte d'Ivoire, cette cérémonie constitue  une nouvelle opportunité de célébrer le partenariat entre le gouvernement américain et le gouvernement ivoirien pour la promotion de la démocratie. « Ce  programme  de l’USAID mis en œuvre par le NDI  s’écrivait dans la droite ligne des efforts d’accompagnement du gouvernement américain à la suite de la crise post-électorale 2010. » soutient le directeur pays. A lui de réaffirmer l’engagement de l’USAID  et du peuple américain auprès du Gouvernement ivoirien et du peuple de la Côte d’Ivoire dans la consolidation des acquis de développement économique impressionnant de ces dernières années et à relever ensemble le défis de la démocratie aux respects des droits de l’homme et de la promotion de la bonne gouvernance à travers la stratégie de prévention des conflits  de promotion de la stabilité et d’autres initiatives du gouvernement américain.

Au tour des bénéficiaires qui n’ont pas voulu rester en marge de cette cérémonie pour exprimer leur reconnaissance au programme.

En sa qualité de bénéficiaire du réseau des femmes émergeante en politique, Cynthia Adou  3ème adjointe au maire de la commune d’Agou  et  consultante en communication marketing confie qu’elle a pu renforcer ses capacités  avec toutes les formations reçues grâce à NDI en vue d’affronter le terrain lors de sa candidature aux elections municipales. « Grâce aux rudiments reçus je suis 3ème Adjoint au maire de la commune de Agou. » conclu-t-elle.

Quant à Marius bénéficiaire venu tout droit de Duekoué ,il laisse savoir qu’au début il avait  un peu d’appréhension relativement à la paix et la cohésion à Duekoué, mais  ayant rejoint le programme  il  s'est dit qu’il pouvait apporter quelque chose. « Pendant le programme j'ai été coopté par la cellule militaire  de Duekoué  où  j’ai travaillé et été reconnu là-bas comme un artisan de paix. »

Intervenant la ministre en charge de la Cohésion Nationale,  a tout d’abord félicité et  exprimé toute la gratitude du gouvernement ivoirien  au Directeur Pays du NDI   pour le travail abattu durant les 05 années de mise en œuvre de ce vaste programme impliquant les jeunes, les femmes et les communautés jugées marginalisées et au renforcement de la démocratie et de la cohésion sociale dans le pays. « Ce programme articulé autour de deux axes majeurs, à savoir les processus politiques et électoraux d'une part et la stabilisation et la réintégration communautaire d'autre part, a permis de développer un faisceau d'approches. Cette démarche a favorisé la participation des citoyens aux processus politiques et électoraux permettant d'en garantir le caractère inclusif, la transparence et d'atténuer les violences susceptibles d'en découler. »

Belmonde Dogo affirme encore, qu’à travers ce programme, des réponses endogènes ont été apportées aux besoins des populations pour contribuer à consolider les relations intercommunautaires, à prévenir les risques de conflits et à engager les populations locales ainsi que les forces de sécurité et défense dans les efforts de réduction de leur vulnérabilité à l'extrémisme violent. A  la ministre de  profiter également  pour exprimer la reconnaissance de la Côte d'Ivoire au peuple américain, à travers l'USAID, pour son appui technique et financier aux initiatives visant à renforcer la sécurité, la démocratie et la réconciliation dans le  pays.Toujours selon Belmonde Dogo, avec tous les progrès réalisés, on peut  affirmer aujourd'hui que le  pays sous le leadership de son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, Président de la République, enregistre un renforcement continu de la cohésion nationale permettant de poursuivre résolument la  marche vers une nation plus unie et forte. « Je voudrais donc féliciter tous les acteurs pour le travail réalisé. Les résultats de vos efforts, de nos efforts, ont été perceptibles lors des récentes élections locales et sénatoriales qui se sont déroulées dans un climat apaisé impliquant tous les partis politiques avec une participation importante des jeunes et des femmes. Cependant, nous devons aller plus loin. Pour cela, il nous faut davantage coordonner nos actions afin de rendre notre travail en synergie plus efficient. »

Terminant  son intervention  la ministre invite tous les acteurs intervenants dans le domaine de la cohésion sociale à s'approprier les acquis du Programme Transition et Inclusion politique pour une meilleure capitalisation afin de bâtir une Côte d'Ivoire paisible, démocratique, inclusive et prospère.

Notons qu’à cette occasion, des stands ont été  constitués et animés par les acteurs directs du programme. Chaque stand a constitué un groupe thématique sur la base des sous composantes développées pendant les cinq (5) années de mise en œuvre du programme.

 


Galerie associée

Inscription à la newsletter

Chaque mois, retrouvez toute l’actualité du Ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté.

Haut