Flash Infos
  • Solidarité et lutte contre la pauvreté: L’ong CARE International et le Ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté veulent renforcer leur partenariat dans le cadre de l’extension des Associations de Valorisation de l'entraide Communautaire (AVEC) sur l’ensemble du territoire national.
  • Solidarité et lutte contre la pauvreté: ''L’objectif visé par le Gouvernement est d’installer d’ici à 2025, 25.000 AVEC fonctionnels en Côte d'Ivoire. Nous nous appuyons sur l’Ong CARE International pour l’atteindre. '' (Belmonde DOGO)
  • Solidarité et lutte contre la pauvreté: ''Ce projet de renforcement de mise en place des AVEC en Côte d’Ivoire s’inscrit dans les priorités de CARE International et nous mettrons l’accent sur l’assistance technique comme souhaité par le Ministère'' Michelle Nunn , CEO Care International.
  • Solidarité et lutte contre la pauvreté: Le Ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté sollicite auprès de CARE International, un appui technique, matériel et financier. Appui qui se traduit entre autres par la formation des acteurs des AVEC sur l’alphabétisation, le budget familial des membres de ces associations.
  • Assistance aux victimes de sinistres et catastrophes naturelles: Une délégation de l’institution sous régionale a fait dons de vivres au Gouvernement pour marquer sa solidarité aux victimes des sinistres et catastrophes naturelles. La remise symbolique de dons a été réceptionnée ce lundi 20 mars, par la Ministre Belmonde DOGO.
  • Assistance aux victimes de sinistres et catastrophes naturelles: "Nous voyons et apprécions les actions de la Ministre sur le terrain en faveur des personnes sinistrées. Il était important pour nous de marquer également notre solidarité vis-à-vis du Gouvernement" (Fanta Cissé, représentante résident de la CEDEAO en Côte d’Ivoire).
Actualités

Assistance humanitaire : CARITAS Côte d'Ivoire et Catholic Relief Services (CRS) s’engagent à soutenir les réfugiés burkinabè et les familles hôtes dans la région Nord-Est

17 Mars 2023
  

Une délégation composée du secrétaire exécutif national de CARITAS Côte d’Ivoire, le Révérend Père Jean Pierre Tanoh Tiémélé et du directeur Pays de Catholic relief services (CRS), Jacob Niamien, s’est engagée à apporter une contribution à la lutte contre la pauvreté et une assistance humanitaire aux réfugiés burkinabè et aux familles hôtes dans la région Nord-Est.

C’était au sortir d’une audience avec la ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, Myss Belmonde Dogo, le mercredi 15 mars 2023 à Abidjan.

« Nous sommes venus tout d’abord vous présenter les différents projets afin que vous vous imprégniez. Ces projets seront implémentés dans la zone nord à travers des personnes vulnérables, les réfugiés qui s’y trouvent en vue de leur porter assistance », a déclaré le Révérend Père Jean Pierre Tanoh Tiémélé.

S’exprimant à la suite du Révérend Père, Jacob Niamien, Directeur Pays de Catholic Relief Services a fait savoir que la question des réfugiés dans le Nord-Est de la Côte d’Ivoire est une priorité pour le gouvernement. D’où l’importance pour les deux organisations de dérouler une approche face à cette situation humanitaire.

Concernant les projets, il s’agit du SILC, Paix et Développement (SPD) prévu pour 3 ans et qui consistera à outiller les populations dans la promotion de la cohésion sociale d’une part et d’autre part à les accompagner dans la mise en place d’un système de micro crédit communautaire qui leur permet de développer des activités génératrices de revenus.

Quant au projet Assistance aux réfugiés Burkinabé et aux familles hôtes dans la Côte d’Ivoire (PAREB-CI) prévu pour 4 mois, il vise à apporter une assistance en vivres, non vivres et le financement d’activités génératrices de revenus au profit des ménages réfugiés et ménages hôtes dans les localités de Tougbo, Moro Moro et Bolè.

La ministre de la Solidarité a rassuré la délégation que le gouvernement sera à leurs côtés pour leur permettre d’avoir un réel impact sur la population. « Ces projets doivent être sus des populations et il faut que les acteurs locaux et toutes les forces vives se l’approprient’’, a-t-elle insisté. 

 


Galerie associée

Inscription à la newsletter

Chaque mois, retrouvez toute l’actualité du Ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté.

Haut