Flash Infos
  • SOLIDARITE: Une délégation de la Grande Chancellerie, conduite par le Directeur de Cabinet, Jean Jacques KONADJE a été reçue en audience par la Ministre, Il était question au cours de cette rencontre, de présenter les nouvelles visions de cette institution. ce mercredi 30 novembre,
  • PROJET SWEDD: La campagne de communication communautaire "Stronger Together" lancé à Gagnoa, ce samedi 24 novembre par la Ministre Belmonde DOGO, par l'étape de Bondoukou et Korhogo.
  • FILETS SOCIAUX PRODUCTIFS: La Ministre Belmonde DOGO a reuni l'ensemble des acteurs impliqués dans la mise à échelle des Associations Villageoises d'Epargne et de Crédits (AVEC) en Côté d'Ivoire, ce mercredi 23 novembre, à son cabinet, pour une synergie d'action.
  • ACTION HUMANITAIRE: Lancement des travaux de l'élaboration du Plan National de Contingences en Côte d'Ivoire, ce lundi 21 novembre, par la Directrice de Cabinet, Paule Marlène DOGBO.
  • LUTTE CONTRE LA TRAITE DES PERSONNES: Une délégation du Projet de la Coopération Régionale des Politiques Migratoires (CRPM), mis en œuvre par Expertise France a été reçue par la Ministre Belmonde DOGO, à son cabinet, ce mercredi 16 novembre, pour parler de l'intégration du genre dans les suivis des politiques nationales, en matière de migration et de développement.
  • IMMIGRATION CLANDESTINE: Les deux sœurs Adjoua Ange et Ama Ruth, rentrées récemment du Koweït après y avoir vécues des moments difficiles, suite à une immigration clandestinement, ont été reçues par la Ministre Belmonde DOGO, à son cabinet, ce mercredi 16 novembre, pour évoquer leur réinsertion sociale.
Actualités

Actions humanitaires et gestion des catastrophes : Le Plan National de Contingence multirisques en cours d’élaboration

22 Novembre 2022
  

Le Plan National de Contingence multirisques sera un document de référence dans la gestion des catastrophes en Côte d’Ivoire. Les acteurs nationaux et internationaux impliqués dans la gestion des catastrophes au sein du comité de coordination élargie (CCE) ce sont réunis en atelier du 21 au 22 novembre 2022 au Plateau.

Il s’agit pour l’ensemble des acteurs, d’aboutir au terme des deux jours d’échanges à l’élaboration du plan national de contingences pour la Côte d’Ivoire.

 

C’est un document de référence qui va permettre de renforcer la résilience des populations vulnérables face aux catastrophes dans les zones exposées aux risques. Car le Plan National de Contingence va doter la Côte d’Ivoire d’un dispositif de réponses efficaces face aux chocs qui surviendront. C’est pourquoi au cours de cet atelier du Comité de Coordination Elargie (CCE), regroupant l’ensemble des acteurs nationaux et internationaux dans la gestion des catastrophes et sinistres, il sera question de dégager les actions concrètes, appropriées de prévention et de gestion des chocs.

Procédant à l’ouverture des travaux, la représentante de la ministre de la solidarité et de la lutte contre pauvreté, Paule Marlène DOGBO, directrice de cabinet a souligné les enjeux d’une telle initiative pour le pays. Elle a fait remarquer que l’action humanitaire reste une nécessité à l’endroit des couches vulnérables, au regard des dégâts causés par les conséquences des changements climatiques.

« Le champ de l’action humanitaire rentre dans la gestion des besoins dont l’ampleur inestimable est en ligne avec la pression démographique, la croissance non contrôlée des zones péri urbaine, des crises armées ou prolongées, des pandémies, et inondations » a -t-elle indiqué

Paule Marlène DOGBO a aussi expliqué que : « Le Plan National de Contingence multirisques va permettre d’apporter des réponses urgentes et adaptées en évoluant des besoins des risques des populations ».

A Lire Aussi : Atelier de l'élaboration du Plan National de Contingence Multirisques en Côte d'Ivoire

Cet atelier a bénéficié de l’appui technique du bureau exécutif des Nations Unies en charge de l’action humanitaire(OCHA).Au d’OCHA, la représentante régionale en charge des affaires humanitaires de l’Afrique de l’ouest et centre, Chiara CAMPANARO, a salué cette démarche du Gouvernement ivoirien qui permettra de mieux adresser les actions humanitaires.

Elle a fait savoir que : « le Plan National de Contingence multirisques est un document cadre qui comprend l’analyse des risques qui sera faite de façon conjointe avec toutes les parties prenantes, le suivi de ces risques, l’impact que ces risques pourraient avoir et la programmation sectorielle pour pouvoir répondre de façon conjointe et rapide à tous types d’aléas pour le pays. »

En Côte d’Ivoire, le ministère de la solidarité et de la lutte contre la pauvreté se retrouve au premier plan dans la gestion des catastrophes et l’assistance des victimes, pour le compte du Gouvernement. La directrice de l’Action humanitaire au sein dudit ministère, Virginie YAPO: « Il faut un plan bien peaufiné qui va permettre d’agir de façon spontanée sur tout ce qui intervient sur risques et catastrophes au niveau de la Côte d’Ivoire. » a-t-elle insisté.

Une fois rédigé, le plan national de contingence multirisques va connaître chaque année une révision en vue de mieux l’adapter aux chocs et surtout une mise à jour des informations.


Inscription à la newsletter

Chaque mois, retrouvez toute l’actualité du Ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté.

Haut