Flash Infos
  • Présidence / Conseil National de Sécurité: Le Président de la République réaffirme sa compassion et son soutien aux victimes et annonce l'érection d'un mémorial. Un monument commémoratif qui servira de leitmotiv à chacun d'entre nous afin d'œuvrer pour la paix. (Communiqué).
  • Présidence / Conseil National de Sécurité: Le Chef de l'Etat exhorte chacune et chacun de ses compatriotes à persévérer et à renforcer cet esprit de cohésion manifestée à l'occasion de la CAN. (Communiqué)
  • Présidence / Conseil National de Sécurité: Le Président de la République Alassane Ouattara félicite l'esprit de fraternité, d'union et de cohésion dont le peuple ivoirien a fait preuve lors de la compétition et qui a grandement contribué à la victoire des Éléphants'. (Communiqué).
  • Présidence / Conseil National de Sécurité: Une réunion du Conseil National de Sécurité (CNS) consacrée à la situation sécuritaire générale du pays et au bilan de la sécurisation de la 34e édition de la CAN 2023 présidée par SEM Alassane Ouattara s’est tenue, jeudi 22 février 2024 à la Présidence.
  • Lutte contre la pauvreté / PRESACI: CARE international présente un nouveau projet et sollicite la collaboration du Ministère afin de contribuer au renforcement de la résilience et de la durabilité du système alimentaire en Côte d’Ivoire.
  • Solidarité: 53 familles sinistrées dans l'incendie à Abobo Belleville assistées le 19 février par le Gouvernement en vivres, non vivres et en numéraire.
Actualités

Près de 4000 bénéficiaires du programme Filets Sociaux Productifs partagent leurs expériences avec la Ministre Belmonde DOGO

24 Février 2023
  

Environ 4000 bénéficiaires issus de 13 communes du Grand Abidjan ont pris part au forum de partage d’expériences et de valorisation des acquis des bénéficiaires des Filets Sociaux Productifs ce vendredi 24 février 2023 à l’Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS) de Marcory, en présence de la Ministre Belmonde Dogo. L'objectif de ce forum est de créer un cadre d’échanges, d’information et de communication pour une meilleure connaissance des conditions d’accès, de résultats et des défis du programme des Filets Sociaux Productifs.

Mariette Ahou Kouakou mère de jumeaux, bénéficiaire du projet Filets Sociaux qui bien avant s’offrait difficilement de quoi à manger et qui à certaines occasions se donnait à la mendicité, jubile. Avec l’arrivée du programme, elle a pu bénéficier d’un fonds de commerce qui lui a permis de se lancer dans la vente de nourriture où elle emploie désormais deux personnes qu’elle rémunère par jour à hauteur de 1000 FCFA. Elle épargne également 2500 FCFA par jour, ce qui lui revient à 75 000 FCFA par mois.

« Je dis merci au programme des Filets Sociaux car grâce à eux aujourd’hui j’arrive à m’occuper de mes enfants, j’ai pu faire la carte CMU pour mes enfants et moi et les cotisations mensuelles sont prises en compte par l’Etat. Je dis merci au Chef de l’Etat et au Gouvernement qui pensent à nous afin de nous faire sortir de la pauvreté » laisse-t-elle entendre.

A sa suite, Ozoua Achi mère de 5 enfants nous confie qu’il était difficile pour elle avant de faire une activité car n’ayant pas de fonds de commerce. « Grâce à ce projet j’ai pu démarrer une activité, une pour la vente de pain de 6h à 12h et l’autre pour la vente d’huile à crédit les soirs dans les quartiers. Cet argent m’a permis de m’occuper de mes enfants et payer la scolarité dans une grande école de ma fille qui a eu le BAC ainsi que la scolarité de ses frères ».

A l’endroit du Président de la République, elle a exprimé ses remerciements pour la mise en œuvre du programme qui aide de nombreuses familles, ainsi qu'à la Ministre et à tous les responsables des Filets Sociaux Productifs qui ont aidé les femmes à épargner.

En effet, dans la mise en œuvre de la stratégie nationale de lutte contre la pauvreté, le projet des Filets Sociaux Productifs depuis 2015, octroie des allocations trimestrielles non remboursables d'un montant de 36 000 FCFA (soit 144 000 FCFA par an), par transfert monétaire aux ménages les plus vulnérables de les régions, communes et villages.

De ce fait, Huguette Gueï, Mère de 4 enfants surnommée « la boutiquière », a pu avoir un fonds à la suite de la visite des agents communautaires qui lui ont expliqué les biens fondés de ce programme. « Après analyse et ayant constaté que les boutiques et le marché étaient éloignés du quartier, j’ai fait déplacer la boutique et le marché devant ma cour pour la vente de divers produits et articles. J’ai commencé à épargner dans le premier mois j’ai eu 40 000 FCFA ensuite dans le deuxième mois 60 000 FCFA et en peu de temps j’ai eu 500 000 FCFA dans mon compte. Tout cela c’est grâce au Président de la République, grâce à la Ministre et surtout aux agents qui nous encadrent pour sortir de la pauvreté ».

 Mamadou Traoré, troisième adjoint au maire de la commune de Marcory a remercié la Ministre Belmonde Dogo, baptisée « amie des veuves et des personnes en détresse » pour tous les sacrifices consentis pour les plus démunis.

Il a indiqué que l’occasion qui a réuni tous ce monde est empreinte de solidarité et d'espoir. « Cher au cœur du Président de la République Alassane Ouattara, le programme Filets Sociaux Productifs constitue une vraie bouée de sauvetage pour 227 000 ménages bénéficiaires à ce jour. » déclare-t-il.

Myss Belmonde Dogo a fait savoir que les Filets Sociaux Productifs sont un levier qui permet de donner une forme concrète à la redistribution des fruits de la croissance et après avoir entendu tous ces témoignages, elle affirme qu’il faut poursuivre cette initiative du Président de la République Alassane OUATTARA. « Retenons surtout que le Gouvernement a souhaité que cette rencontre avec vous, bénéficiaires et non bénéficiaires pour mieux faire connaitre le Programme des Filets Sociaux Productifs et partager vos expériences » ajoute-t-elle

Elle a également tenu à féliciter tous les bénéficiaires individuels qui ont livré des témoignages encourageants. « Je pense aussi que beaucoup vont leur emboiter le pas pour que nous puissions tous ensemble faire reculer la Pauvreté ».

Belmonde Dogo a confié qu'un accent particulier sera mis sur les Associations de Valorisation de l’Entraide Communautaire (AVEC) afin de renforcer la Solidarité entre les membres et de leur faciliter l’accès au crédit pour initier des Activités Génératrices de Revenus(AGR).

Après leur sortie du programme, les bénéficiaires reçoivent l’accompagnement des agents communautaires. Ils reçoivent notamment des formations en alphabétisation numérique et des formations au budget familial entre autres.

Notons du matériel informatique et roulant dont 567 motos et 40 véhicules de type 4*4 a été remis aux directeurs régionaux du Ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, de celui de la Femme, de la Famille et de l'Enfant, et du Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale.

 


Galerie associée

Inscription à la newsletter

Chaque mois, retrouvez toute l’actualité du Ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté.

Haut